Nous avons 104 invités et aucun membre en ligne

[Bastia] Communiqué Bastia 1905 à la suite des incidents SCB-OL

Évaluer cet élément
(1 Vote)

À la suite des événements survenus au cours de la rencontre face à l'Olympique Lyonnais il est du devoir de notre association de faire face à la situation.

Nous jugeons totalement inutile de donner notre version des événements, de (trop) nombreuses interprétations ayant déjà été faites, par des gens qualifiés ou non, justes ou erronées. Peu importe selon nous finalement car le mal est bien plus profond.

Le cadre associatif dans lequel notre structure évolue ne peut plus à l'heure actuelle se fondre dans le contexte de crise sportif et humain que traverse notre club. Nous estimons qu'il n'est plus dans notre capacité de pouvoir nous réunir tout en maîtrisant la frustration accumulée, d'anticiper les comportements individuels, les réactions liées à la jeunesse, à la colère ou à la passion.
L'un des rôles principaux de notre association étant de garantir l'intégrité de ses propres membres, nous nous devons d'accepter la réalité et d'agir rapidement en conséquence.

Nous prenons également acte de la réaction générale suscitée par ces événements, aussi bien pendant qu'après la rencontre, et les interprétons comme un désaveux et une fracture d'une partie du public avec Bastia 1905 dans un premier lieu, mais également avec une certaine idée du "supporterisme" à Furiani qui tend à évoluer parallèlement au football moderne. Nous ne prétendons certainement pas être les maîtres à bord et n'avons jamais eu pour vocation de nous marginaliser au sein de notre propre stade, de notre propre ville.

Pour ces raisons, Bastia 1905 proclame sa mise en sommeil et annonce le retrait de sa bâche lors des rencontres du Sporting Club de Bastia à Furiani comme à l'extérieur et ce jusqu'à nouvel ordre. Nous nous réservons cependant le droit, dans les prochains jours, de continuer à prendre la parole ou à répondre aux sollicitations sous quelque forme que ce soit.

En revanche, nous n'accepterons pas d'être les boucs émissaires d'une situation qui se dégrade depuis des mois, nous n'accepterons pas d'être traînés dans la boue par l'incompétence des uns et la schizophrénie des autres.
Bastia 1905, n’a pas mis les finances du club en péril, n’a pas vendu ses meilleurs joueurs à prix dérisoire, n’a pas récolté 28 points en 32 matchs. Les joueurs et les dirigeants devront également assumer leurs responsabilités.

Nous avons parfois fait des erreurs, souvent été excessifs, mais toujours guidés par l'amour du Sporting et ses intérêts. C'est toujours avec la même spontanéité, celle qui nous a valu d'innombrables critiques, que nous avons emmené avec nous des milliers de turchini à travers la France, que nous avons coloré et animé le stade Armand Cesari, que nous avons modestement essayé de valoriser notre identité, notre langue, notre jeunesse. Et même si, dorénavant, les moyens nous manquent pour perdurer nos efforts, nous sommes fiers des 12 ans d'activités de notre association, fiers d'avoir porté haut les couleurs de notre club et de notre nation.

Nous remercions tous ceux qui de près ou de loin, ont contribué, participé à la naissance et à l'essor de Bastia 1905 à travers toutes ces années. Et jusqu'au bout nous défendrons les intérêts de nos membres dès lors qu'ils seront injustement mis en cause.
Nous pensons également à ceux qui nous ont quitté trop tôt.

Nous serons aux côtés de nos membres et nos amis qui portent les stigmates de ces 12 ans, qu'ils soient physiques, moraux ou judiciaires. Nous attendons avec toujours autant de détermination le dénouement de l'affaire de Reims, à l'origine de tant de colères, de frustrations et l'évolution du cas de Maxime dont l'officialisation de l'expertise médicale cumule aujourd'hui  un retard de 7 mois.   Tout comme nous resterons aux côtés, de cette jeunesse qui sera mise au pilori. Une exécution traduite par la répression, des interpellations, du chômage, et des familles en détresse. Et c’est avec le cœur lourd, que nous espérons une société civile, non pas indulgente, ni clémente, mais prête à s’occuper de ses enfants en les comprenant et en les accompagnant.

Nous disons à ceux qui se félicitent de notre décision de ne pas se réjouir trop vite car contrairement à ce que l'on veut nous faire croire, le Sporting et son public seront toujours là pour rappeler au football français et à ses instances que nous sommes fiers de ne pas être comme ils l'auraient souhaité.

Incù ò senza noi, a turchinità per sempre camparà.

Bastia 1905

Dernière modification le jeudi, 20 avril 2017 18:36
Benoît Caen

Présent en tribune depuis 1992, membre de la Brigade Vikings (1993-1996) puis du Malherbe Normandy Kop (depuis 96). Photographe du groupe depuis 2008.